06 85 78 95 90

06 85 78 95 90

L’IMPORTANCE DE L’INTERPROFESSIONNALITÉ DANS LA GESTION DE PATRIMOINE

La gestion de patrimoine est un métier transverse qui nécessite des compétences multiples dans de nombreux et vastes domaines (droit, fiscalité, comptabilité, finance, assurance…).

Aujourd’hui, l’interprofessionnalité se concrétise par des rapprochements ponctuels entre professionnels, en fonction des besoins légaux ou exprimés de manière circonstancielle par le client. Il n’existe pas, aujourd’hui, de relation permanente, de reconnaissance réciproque ni de complémentarité réelle entre des CGP et d’autres acteurs du conseil patrimonial, comme le sont notamment les notaires, les avocats ou les experts-comptables.

Pourquoi ? Parce qu’il n’y a sans doute pas assez de communication entre ces divers professionnels… Ne se côtoyant pas assez et ne discutant donc pas assez souvent de leurs pratiques respectives, ils se connaissent mal. Or, pour travailler ensemble, il faut bien se connaître, se faire confiance et se respecter.

Dommage, car une interprofessionnalité réelle apporterait une plus-value aux professionnels et valoriserait l’image de tous aux yeux des clients potentiels. Il ne faut pas penser que l’on va « subir » un autre professionnel, plus vu comme un concurrent potentiel que comme un partenaire. Il y a de véritables expériences à partager… ainsi que des pratiques à faire évoluer ! Encore faut-il que les uns et les autres acceptent de se voir suggérer par des professionnels ne faisant pas partie de leur sérail une autre pratique que celle habituellement choisie par eux. Etre ouvert à des suggestions, des montages innovants dans l’intérêt du client est indispensable pour que des partenariats perdurent.

L’interprofessionnalité implique que chacun des professionnels parte du principe que son partenaire est un expert ayant des compétences à valeur ajoutée pour lui et qu’il tirera des bénéfices d’une collaboration avec lui. Tant qu’il n’y a pas de reconnaissance réciproque de la compétence respective des uns et des autres, chacun reste dans ses habitudes… et travaille de son côté.

L’échange de compétences est donc primordial pour réaliser à bien le conseil en gestion de patrimoine. Elle permet la mutualisation d’expertises multiples pour satisfaire au mieux les clients selon leurs besoins ou en fonction de la législation. Il permet également d’apporter au client un conseil actualisé tout en lui permettant de répondre à l’ensemble de ses problématiques patrimoniales et ainsi établir un lien durable avec celui-ci.

Il y a une continuelle évolution de l’activité du gestionnaire de patrimoine et de la réglementation en vigueur, il est donc nécessaire d’être à jour sur des domaines d’expertises variés.

Nous ne sommes pas concurrents, nos compétences et champs d’action sont certes différents, mais nos professions complémentaires. Il existe une réelle synergie de nos expertises pour la gestion de patrimoine.

elit. sit quis ut venenatis tempus